Stallergenes subit les conséquences de son bug informatique

stallargenes

Stallergenes avait mis en place en fin d’année 2015 son nouveau système d’informations SAP qui au lieu d’améliorer sa production la met carrément aux arrêts. Quelque temps après sa mise en place, le système bug et arrête la production le 2 décembre dans son site d’Anthony. Même avec l’expertise de beaucoup d’experts Stallergenes n’a pu reprendre vraiment sa production que vers le 15 mars. Le spécialiste des allergies Stallergenes a vu ainsi au cours du premier semestre 2016 son chiffre d’affaires chuter considérablement pour être évalué à 39 millions d’euros.

Stallergenes voit ses ventes chuter de 58 %

Les six premiers mois de l’année 2015 Stallergenes enregistrent une baisse de 58% de ses ventes en affichant une perte de 39 millions d’euros alors que durant cette même période en 2015 l’entreprise faisait un profit de 29 millions d’euros. Ainsi selon des études approximatives cette baisse de la vente pourrait avoisiner les 78 millions d’euros. Mais rappelons que ces conséquences du premier semestre 2016 ne sont que la suite de celles de 2015 qui s’élevaient à 24 millions d’euros.

Cependant, le groupe n’est pas encore au bout de ses peines selon toujours la publication du spécialiste des allergies Stallergenes. En effet, la publication de l’entreprise avance plus dans ses analyses des conséquences de son bug informatique pour l’année 2016. L’entreprise est toujours dans le processus de normaliser ses productions d’ici à la fin de l’année, mais elle sait déjà que son chiffre d’affaires ne dépasserait pas 200 millions d’euros contrairement à 2015 où Stallergenes a terminé son exercice avec 273 millions d’euros comme chiffre d’affaires.

Le malheur de Stallergenes fait le bonheur d’ALK

Le bug informatique du géant des médicaments allergiques  Stallergenes cause à l’entreprise la perte de plusieurs de ses marchés. Cependant,  cette malencontreuse situation de Stallergenes fait le bonheur de l’un de ses concurrents directs, l’entreprise danoise ALK.  Cette dernière qui s’était approprié en 2015 le laboratoire français Allerbio ne peut que rêver d’une continuité des problèmes qui accablent Stallergenes.

En effet, juste pour les trois premiers mois de l’année 2016 l’entreprise affichait des ventes qui grimpaient de 31%. Ce succès est en grande partie dû aux nombreux clients insatisfaits de Stallergenes qui se sont rabattus sur les produits d’ALK. Pour sa défense SAP indique qu’il n’est pas impliqué de près ou de loin dans le bug informatique de Stallergenes à l’instant où ce dernier et l’ANSM  ne l’ont pas directement mentionné dans leur communiqué. Il a ensuite fait l’éloge de son produit le SAP Hana comme référence en Europe et prisé par beaucoup d’entreprises.

Publicités