Tesla rachète SolarCity pour un montant de 2,6 milliards

Tesla rachète SolarCity

Le constructeur de voiture électrique Tesla vient de nouer une nouvelle alliance avec SolarCity producteur d’énergie solaire et se fixe comme objectif de fournir assez d’énergie solaire. Toutefois, elle fait l’objet de quelques critiques de la part des acteurs financiers et certains estiment qu’il peut y avoir des risques de divergence dans la direction de cette fusion.

L’objectif de cette fusion : fournir assez d’énergies solaires

Dans une annonce faite le lundi, Tesla précise qu’il a acquis pour un montant de 2,6 milliards, de dollars le producteur d’énergie SolarCity. Avec cette alliance, les actionnaires de SolarCity auront en retour 0,11 action Tesla pour chaque titre. Ce qui correspond à 25,37 dollars. Cette fusion approuvée par le conseil d’administration des deux entreprises engendrera des économies de 150 millions de dollars en synergies pendant la première année de sa finalisation qui aura lieu au quatrième trimestre. Cependant, l’accord des actionnaires est toujours attendu.

De son côté, Elon Musk soutient que le moment était arrivé de nouer cette relation puisqu’il leur permettra de mettre sur place la première compagnie au monde intégrée verticalement qui propose des batteries stockant l’énergie renouvelable produite par les éoliennes et les panneaux solaires. Le but est de fournir aux stations de recharge, aux voitures électriques, aux bureaux et maisons, de l’énergie solaire qui sera produite et stocker dans un guichet automatique qui sera mis en place. Pour cela, le groupe Tesla se base sur une usine de batterie qu’il construit dans le Nevada.

Les critiques de certains acteurs financiers

En fin juin, la publication des informations sur fusion avait engendré des critiques chez certains experts et investisseurs à Wall Street. Ils déploraient  le conflit d’intérêts qui découlait de cette transaction, car des membres de la famille d’Elon Musk se trouvent dans les deux sociétés et avec cette alliance, le passif de SolarCity pourra être assumé par Tesla.

Pendant le début des transactions, l’action de SolarCity allait de 5,54% à 25,22 dollars alors que celle de Tesla passait de 0,33% à 235,57 dollars à la bourse de Wall Street. Le rachat de SolarCity par Tesla avait engendré des confusions entre Elon Musk et les acteurs de la finance dont la majeure partie soutenait parfois ses desseins excessifs. En juin, Tesla avait enregistré une perte de 3,4 milliards de dollars sur sa valorisation boursière pendant la période qui a précédé les premières informations sur la transaction.

Risque de divergence dans la direction de cette fusion

Des questions se sont soulevées sur la gouvernance de cette fusion car deux cousins d’Elon Musk à savoir Peter Rive et Lyndon sont respectivement responsable des technologies et directeur général de SolarCity et certains membres du conseil d’administration appartiennent aux deux groupes. Toutefois, Elon Musk est le président de leur conseil d’administration respectif. Il a 22,5% chez SolarCity et 21,1% dans son entreprise.

Par ailleurs, SolarCity à 45 jours pour bénéficier d’une offre plus alléchante et devra verser 26,1 millions s’il trouve une offre une plus intéressante et 78,2 millions de dollars s’il y a rupture. En plus des problèmes de direction, d’autres experts pensent que cette alliance pourra amener des confusions sur la recherche d’identité de Tesla.

 

Publicités