Des entreprises toujours plus interconnectées

interconnexionDe plus en plus d’entreprises éprouvent le besoin d’être interconnectées, du fait de l’essor du cloud, du « big data » et de l’Internet des objets. Encore faut-il qu’elles disposent d’applis et de données partagées.

Un récent article paru dans La Tribune explique que le phénomène d’interconnexion est lié à la nécessité de récupération et de partage de données : « Si, par le passé, les sociétés étaient simplement habituées à n’avoir que des relations avec leurs fournisseurs ou leurs clients, elles sont désormais contraintes de s’ouvrir pour récupérer et partager des informations avec des acteurs nouveaux. C’est par exemple le cas de tous les grands groupes qui collaborent avec des startups pour développer des business innovants. Ou encore des entreprises qui décident de se diversifier dans des secteurs parfois éloignés de leurs cœur de métier, mais où le digital leur offre des opportunités. Depuis plusieurs années, Orange s’attaque au monde de la banque. Ce lundi, l’opérateur télécoms, qui s’est allié avec Visa, a dévoilé Orange Cash, une solution de paiement sans contact sur smartphone. »

Or, selon une étude mondiale menée par Equinix sur l’entreprise interconnectée, l’infrastructure informatique traditionnelle des entreprises n’est pas conçue pour faire face à l’ère de l’interconnexion. En conséquence, les entreprises passent à l’action et c’est une véritable course à l’interconnexion qui s’opère. En France, 76% des entreprises veulent s’interconnecter d’ici 2017. 82% des entreprises françaises connaissent la notion et 96% comprennent son importance pour rester dans la course. En outre, 84% des entreprises françaises vont déployer une interconnexion multi-cloud au cours des 5 prochaines années.

Les principales tendances sont la cybersécurité, la souveraineté des données, les déploiements cloud et cloud hybride ainsi que la durabilité. Les principaux obstacles sont les coûts d’évolutivité, la disponibilité des systèmes, la disponibilitié/maturité cloud ou mobile ainsi que les vulnérabilités d’accès cloud ou mobile. « Les applications, employés et données passent rapidement à l’extérieur des frontières traditionnelles du datacentre, mais la demande en faveur une expérience sécurisée, sans accroc et haute performance est plus forte que jamais. Il est impossible de répondre à ces attentes sans un niveau d’interconnexion tout simplement inaccessible uniquement sur l’Internet public. » indique dans l’étude Lance Weaver, directeur technique des solutions cloud, GE. Jim Davis, analyste, The 451 Group prévoit quant à lui que « Face à la recrudescence des services dépendant de la vitesse et de la fiabilité des réseaux, et dans le contexte actuel de prolifération des contenus, nous sommes convaincus que la demande en matière d’installations d’interconnexion va continuer à augmenter, en particulier au niveau mondial et dans les marchés en dehors du top 10 aux États-Unis. »

Télécharger l’étude « The Enterprise of the Future : Unleashing the Interconnected Enterprise »

Publicités