Lengow lève 10 millions d’euros

LengowLa start-up éditeur de logiciel SaaS et spécialisée dans les solutions d’e-commerce automation basée à Nantes et Paris effectue une levée de fonds stratégique de 10 millions d’euros.

La levée de fonds est effectuée auprès de Serena Capital, du fonds Ambition Numérique, géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir et de son investisseur historique Alven Capital, afin de financer sa croissance forte en Europe et à l’international et renforcer sa R&D.

Créée en 2009, Lengow, figure aujourd’hui parmi les acteurs du e-commerce et de l’écosystème numérique européen et fait de son expansion internationale une priorité. Cette levée de fonds marque une nouvelle étape pour l’entreprise qui s’est développée jusqu’à présent essentiellement sur fonds propres, et qui nourrit de fortes ambitions pour les prochaines années. Lengow compte aujourd’hui près de 3 500 sites e-commerce clients (La Redoute, Fnac, Decathlon, 3suisses, Rueducommerce, Carrefour, Sephora, Auchan, Nocibe, L’Oreal,…) et 1 800 diffuseurs partenaires (Amazon, Google, Cdiscount, Criteo, Prestashop,) à travers le monde.

Sa solution est utilisée, à ce jour, dans plus de 45 pays, par des e-commerçants qui souhaitent proposer leurs produits auprès de comparateurs de prix et de places de marché, exploiter la richesse de leurs données produits et développer ainsi leurs canaux d’acquisition.

La levée de fonds permettra à la société de s’implanter physiquement en Angleterre et en Allemagne dès 2016, cette première étape étant rapidement suivie par un déploiement international plus large. Afin de gérer cette expansion, 30 postes seront à pourvoir d’ici la fin 2015 à Nantes et à Paris. La société a pour objectif de doubler ses effectifs d’ici fin 2016 et ainsi de compter plus de 180 salariés. Ce déploiement s’accompagnera d’une stratégie de croissance externe visant des acteurs locaux ou des sociétés dotées de technologies complémentaires afin de renforcer les fortes ambitions de croissance de Lengow et de relever les défis d’ordres technologiques et territoriaux.

BFM Business indique que « cette levée est la seconde réalisée par l’entreprise, mais elle est sans commune mesure avec la précédente. En 2011, elle réussissait à obtenir 1,2 million d’euros auprès d’Alven Capital. Cette fois, c’est presque dix fois plus. « C’est un signe très clair qu’il y a une prise de conscience du marché et que nos outils, qui offrent une meilleure visibilité aux e-commerçants, sont devenus vitaux », nous a confié Mickael Froger, cofondateur de la startup. »

Publicités