Audace et souplesse : l’innovation dans le management

Management et InnovationLe Journal du Net consacre un long article aux pratiques managériales les plus innovantes et sur les grandes tendances du management innovant de demain.

Premier paradoxe observé par l’auteur de l’article, Francis Boyer, à la lumière de plusieurs études sur le sujet, le fait que 85 % des dirigeants estiment que l’innovation est primordiale pour rester compétitif mais que les entreprises n’y accordent qu’environ 10% de leur temps. Deuxième paradoxe : 54% des salariés apportent de nouvelles idées à leurs managers mais seulement 11% d’entre elles sont prises en considération.

Dans le secteur du management, la situation est le même. Peu de temps et d’énergie sont consacrés à la mise en œuvre de pratiques innovantes en termes de management. L’auteur de l’article remarque que « lorsqu’il est état d’innovation managériale, les évolutions portent avant tout sur l’organisation et les systèmes d’information. Les « principes collaboratifs » arrivent en dernière position alors que c’est très certainement dans cette direction que se situe la véritable (r)évolution du management ». Pour lui, l’innovation managériale n’est plus tant basé sur des concepts, le plus souvent arrivés en droite ligne des cabinets de conseil américains, mais plutôt sur la travail de réflexion des managers et des leaders, sur leurs convictions, leur bon sens et sur leur capacité à tirer partie d’expérimentations audacieuses.

Les anciens modèles seraient, selon lui, devenus inopérants et il propose de nouveaux modes d’innovations managériales qu’il qualifient comme innovations de rupture. Elles sont en effet, « soit antagonistes, à savoir contraires aux pratiques courantes (augmentations de salaires décidées entre collègues, stratégie d’entreprise pensée par les collaborateurs), soit « intégratives », c’est-à-dire en réponse aux valeurs, modes de pensée et comportements émergents de notre société (auto déclaration de son humeur, valorisation de l’erreur…). »

Les pratiques innovantes proposées sont classées en 6 leviers : la confiance, l’engagement et la responsabilisation, le plaisir et le bien être, l’agilité et la liberté, la collaboration, la créativité et l’innovation. Concernant ce dernier levier, l’auteur fait remarquer que la boite à idées n’a aujourd’hui aucune efficacité et qu’elle doit être avant tout une démarche spatiotemporelle. Elle doit en effet est transfonctionnelle et ouverte au plus grand nombre (c’est le principe de la « sagesse de foules ») et temporelle, en cela qu’elle doit laisser la possibilité aux idées de survenir à tout moment, que ce soit pendant ou en dehors du temps de travail. Ainsi, les réunions d’exploration des nouvelles idées n’ont plus vraiment de sens…

« Les pratiques managériales les plus innovantes du monde ». Francis Boyer, le Journal du Net, 7/10/2014.

Publicités