La technologie portable sera-t-elle adoptée sur le lieu de travail ?

WearableL’adoption par les consommateurs des technologies portables comme les montres intelligentes, les lunettes connectées ou encore les appareils de monitoring sportif est loin d’être actée. Pourtant, une récente étude menée par Harris Interactive au niveau mondial montre que les salariés y voient des bénéfices pour leur travail.

Adopter des technologies portables au travail, c’est gagner en efficacité, en productivité et en sécurité. Tels sont les principaux résultats d’une enquête menée par Harris Interactive en septembre 2014, pour le compte de Kronos, en Australie, Chine, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Inde, Mexique et aux Etats-Unis.

Les salariés pensent globalement que les technologies portables vont prendre leur essor en entreprise sous la forme de montres et de badges d’identification intelligents, de matériels de coaching sportifs ou de coaching santé. D’ailleurs, les technologies portables ont déjà fait leur entrée en entreprise il y a des années sous la forme de matériels de communication connectés par exemple.

Contre toute attente, ce sont les employés américains qui sont le moins optimistes sur la question. Seuls 48% y voient un réel bénéfice pour l’entreprise alors que cette proposition atteint 96% pour les Mexicains, 94% pour les Chinois et 91% pour les Indiens. Il faut dire que 13% environ des Américains portent aujourd’hui des appareils de ce type sur eux, contre 73% des Chinois.

Ces résultat corroborent une récente enquête réalisée par PricewaterhouseCoopers qui montre que 53% des jeunes issus de la génération Y (les Millenials) sont enthousiastes vis à vis de ces technologies, et particulièrement dans les secteurs de la distribution, du loisir et de la gestion de sa santé. A ce sujet, les données issues des matériels connectés dédiés au coaching sportif deviennent des pépites pour les nouvelles applis dédiées à la perte de poids.

De nouveaux acteurs (Medifast, Fitbit, Weight Watchers, Nutrisystems) lancent des applis dédiées au contrôle de son alimentation, de son poids ou encore de son sommeil, arguant de l’efficacité de ce type de produit pour garder la forme, dans sa vie privée, comme au travail. Selon les prévisions des instituts spécialisés, il pourrait y avoir 130 millions de matériels de ce type portés en 2018, c’est à dire un taux d’adoption qui avoisine celui des tablettes.

Publicités