S’adapter aux nouveaux modes de travail

travailLe monde du travail est en évolution. Dans les années à venir, nous ne travaillerons plus du tout de la même façon. Et peut-être que le facteur le plus déterminant vient du fait que ce ne sera plus les mêmes personnes qui diront comment le travail doit être effectué.

Traditionnellement, ce sont les dirigeants qui définissent les règles et qui délèguent ensuite aux managers, lesquels transmettent leurs consignes aux employés. Mais aujourd’hui, les gens compétents ont moins besoin des organisations que les organisations ont besoin d’eux. En d’autres termes, les employés comment à prendre eux mêmes les décisions et les orientations sur la manière dont le travail doit être mené. Quelles sont les tendances qui mènent à ces changements ?

Le fait de dévoiler sa vie sur les réseaux, de se faire connaitre, de se connecter et de partager dans des communautés a un impact fort sur la manière dont les entreprises sont structurées. Les nouvelles technologies ont également un fort impact sur notre manière de travailler : les big data, le cloud, l’internet des objets, la vidéo, les plateformes collaboratives sont entrées complètement dans le quotidien des organisations. Cela nous force à repenser nos postes de travail, notre relation client…

Les employés de la génération des millenials ont également une influence majeure sur les process de travail. Ils constitueront environ 50% de la masse salariale en 2020 et 75% en 2025. Et ils apportent des idées totalement innovantes sur les modes de travail, étant particulièrement à l’aise avec les nouvelles technologies. Les entreprises vont devoir s’adapter à faire en sorte que les employés n’aient plus besoin de travailler dans l’entreprise mais qu’ils veulent y travailler.

La mobilité va prendre une place croissante car il ne sera pas autant important qu’avant d’être physiquement présent dans l’entreprise mais il sera crucial en revanche d’être connecté et joignable de n’importe où à n’importe quel moment. Les entreprises vont évoluer de plus en plus dans un monde sans frontières, complètement globalisé. Les contacts des employés seront de moins en moins situés dans le même pays.

Ces tendances doivent être intégrées par les entreprises et leurs dirigeants. Et ce, dans tous les secteurs d’activité. Il est nécessaire de mener des expérimentations, de tester les nouveaux systèmes, de faire preuve d’audace et de créativité dans de nouveaux modes d’organisation et de travail. C’est un véritable challenge pour l’entreprise de repartir dans des considérations d’organisation, tout comme pourrait le faire une start up…

Publicités