Innovation marché dans le e-commerce en France

Les français sont les troisièmes plus gros consommateurs européens sur internet après les allemands et les anglais. Chaque consommateur devrait dépenser en moyenne sur la toile 908 euros cette année. Quelle est cette frénésie acheteuse innovante qui motive tant les français ?

Image

Consommation globale en berne

Le marché reste stable en termes de consommation avec quelques pics vers le haut et vers le bas de manière chronique. Alors, qu’est-ce qui peut faire inciter à acheter ?

Au Japon par exemple, les consommateurs se sont rués vers de gros achats afin de faire des économies avant la hausse de la taxe locale, un genre de TVA, de 3% prévue au 1er avril 2014. La hausse de la TVA française n’a pas réellement eu un effet d’accélérateur de la décision d’achat.

Les remises pourtant se multiplient. Ainsi, Martine, vendeuse de vêtements tendance dans un très grand magasin parisien qui est rémunérée avec une guelte (prime à la vente) nous confie que les mois de janvier et février ont été particulièrement calmes. Et les semaines de promotion de printemps, qu’ils soient appelés 8 jours en or du Printemps, 3J des Galeries Lafayette ou les 6 jours du BHV, n’accélèrent pas les ventes.

Miracle de l’internet

Selon le CRR (Centre for Retail Research), en 2014, plus de la moitié des français seront des cyberacheteurs. Les ventes en ligne devraient croître plus de 17,4 fois que dans la vente traditionnelle.

La technique est innovante, pour séduire le client. Ce dernier est considéré à distance avec une très forte personnalisation. Les remises sont importantes pour appâter, et organisées de telle manière que le client va acheter plus et pas forcément des produits en réduction.

En effet, les achats sur internet permettent de monter en gamme : peu de produits d’entrée de gamme sont proposés. Les choix sont importants, tout comme les comparatifs très objectifs. En quelques clics, il est facile de se faire une opinion et d’accélérer la procédure d’achat.

Achat raisonné impulsionnel

Ce qui est innovant dans la vente à distance vient avant tout du mariage de l’achat impulsionnel et de l’achat raisonné. Dans une boutique traditionnelle, l’achat impulsionnel est privilégié dans le domaine de la confection, et l’achat raisonné en cas de produits de nécessité, comme les produits d’entretien, les appareils domestiques,…

Rapidement avec la vente en ligne, le client a le choix et la liberté. Personne ne le pousse à la vente, mis à part des argumentaires et des avis souvent construits de toute pièce pour communiquer de manière influente. C’est la raison pour laquelle les clients achètent en ligne en majorité des produits très haut de gamme, avec un panier moyen qui grossirait, même si paradoxalement ce dernier est en légère baisse. Les produits qui vont être convoités devraient être les produits de luxe et du bien-être selon le CRR. Rien de tel pour innover encore dans le e-marketing et pousser le cyberconsommateur à la décision d’achat rapidement.

 

 

Publicités